C’en est trop ! Après des années à subir la réforme Barrette et les compressions budgétaires, nous en avons assez !

C’est l’ensemble du personnel du réseau de la santé et des services sociaux qui vit une crise inégalée. Surcharge de travail, épuisement professionnel, pénurie : les problèmes sont nombreux et il est temps de passer à l’action pour qu’enfin des solutions soient mises en place.

Déjà, dans les dernières semaines, les témoignages sur la détresse du personnel sont venus des 4 coins du Québec. Plusieurs syndicats de la FSSS–CSN ont saisi la balle au bond et interviennent à plusieurs niveaux pour faire entendre la voie du personnel.

Jusqu’à maintenant, le ministre Barrette et le gouvernement Couillard ont montré peu d’ouverture à apporter les changements qui s’imposent. C’est ce qui ressort entre autres de la rencontre de l’exécutif de la FSSS-CSN avec le ministre Barrette. Ce gouvernement tarde à faire quelque chose pour répondre à notre détresse. Des mesures fortes et urgentes s’imposent. C’est assez ! Il faut agir !

Portez le collant dans votre milieu de travail!

 

 

Interpellez votre syndicat pour avoir une copie du collant ou imprimez-le vous-mêmes pour le distribuer à vos collègues.

You can also have it in english.

Assez! J’appuie le personnel surchargé du réseau de la santé et des services sociaux pour que cesse la détresse et l’épuisement professionnel.

Je m’affiche en ajoutant ce décor à ma photo de profil. En cliquant sur modifier votre photo de profil, cliquez sur ajouter un décor/cadre et entrez un de ces mots: Assez, FSSS, CSN.

Que ce soit sur Facebook, Twitter ou Instagram, affichez-vous ! Avec le mot-clic #assez, interpellez le ministre Barrette et le gouvernement Couillard.

Nous vous invitons à imprimer un des panneaux suivants, à y ajouter votre message personnel dans l’espace blanc, en bas et à vous prendre en photo seul-e ou en groupe en tenant le message bien en vue ! Diffusez votre message sur les médias sociaux en utilisant le mot-clic #assez.

Et surtout, envoyez-nous des photos de vos actions !

Personnel surchargé

Overworked staff

Appui au personnel

Infirmière

Infirmière auxiliaire

Inhalothérapeute

Préposé-es

Services auxiliaires

Ouvriers spécialisés

Entretien ménager

ASSS

Cuisine

Buanderie

Pharmacie

URDM

Agent-e d'intervention

Réadaptation

Laboratoire

Agente administrative

Administration

Secrétaire médicale

Approvisionnement

Informatique

Documentation

Technicien

Technicienne

Professionnelle

Professionnel

Éducateur

Éducatrice

Travailleur social

Travailleuse sociale

ARH

Technologiste médicale

Ergothérapeute

Physiothérapeute

Psychologue

Centre jeunesse

Radiologie

Dépendance

Santé publique

Diététiste-nutritionniste

Orthophoniste

Lettre envoyée aux destinataires:


Lettre au ministre Barrette et au premier ministre Couillard

Assez personnel surchargé !

  • CONSIDÉRANT la détresse grandissante du personnel du réseau de la santé et des services sociaux ;

  • CONSIDÉRANT que cette détresse provient d’une surcharge de travail constante, d’une pénurie de personnel et qu’elle cause un épuisement professionnel de plus en plus important, notamment par une augmentation inquiétante des taux d’assurance salaire ;

  • CONSIDÉRANT que la détresse est engendrée par les compressions budgétaires et la réforme du réseau de la santé et des services sociaux ;

  • CONSIDÉRANT que la surcharge de travail permanente causée par l'austérité a un impact direct sur la qualité des services offerts aux usagères et usagers du réseau et que le personnel ne veut pas contribuer à cette maltraitance systémique ;

  • CONSIDÉRANT que la réforme a eu pour résultat la création d’unités ingérables par leurs tailles et la diversité de leurs vocations, ce qui complexifie davantage le travail du personnel, nuit à l’autonomie professionnelle du personnel et entraîne une perte de sens au travail ;

  • CONSIDÉRANT que cette réforme est un déni de démocratie alors qu’elle remplace la population et le personnel sur les conseils d’administration des établissements par des administrateurs privés, en plus d’éloigner les communautés des prises de décisions ;

  • CONSIDÉRANT que le manque à gagner des établissements du réseau a pour effet de couper des services à la population et de surcharger le personnel, notamment en raison de centaines d’abolitions de postes partout au Québec ;

  • CONSIDÉRANT que ces compressions s’en prennent directement au travail des femmes, qui composent majoritairement le réseau ;

  • CONSIDÉRANT que les demandes des employeurs lors des négociations locales entraîneraient une dégradation supplémentaire des conditions de travail et nuiraient ainsi à l’embauche et la rétention du personnel.

Nous sommes d’avis que des solutions existent pour améliorer le sort du personnel du réseau et les services à la population. Le gouvernement doit agir sur les 15 solutions proposées notamment par la CSN. Le gouvernement doit se mettre en mode écoute et permettre au personnel de constituer des projets visant une meilleure organisation du travail pour alléger la charge de travail.

Nous sommes d’avis que seul un réinvestissement massif de la part du gouvernement arrivera à régler le problème de pénurie et de surcharge de travail du personnel du réseau.

Nous sommes d’avis que les négociations locales en cours doivent mener à plus de stabilité, à une meilleure conciliation famille-travail-études (CFTÉ) et à moins de précarité au travail pour répondre à la détresse du personnel.

Nous sommes d’avis qu’il est temps de faire un examen de la réforme du réseau de la santé et des services sociaux. Des changements en profondeur sont nécessaires pour améliorer l’organisation du réseau et la charge de travail du personnel.

La FSSS-CSN s’engage à protéger votre vie privée et vos données confidentielles. Les renseignements que vous nous communiquez ne sont utilisés que pour des fins de suivi interne.

Le ministre Barrette ne veut pas entendre la détresse de l’ensemble du personnel du réseau. Il ne veut surtout pas que l’on continue d’en parler publiquement.

Nous, ce qu’on veut, c’est vous entendre. C’est vous donner une opportunité de nous expliquer ce qui vous exaspère, ce qui pose problème dans votre travail, ce que vous pensez qui devrait être fait pour améliorer les choses.

Parlez-en à vos collègues, rassemblez-vous et contactez-nous au : assezpersonnelsurcharge@gmail.com