< Retour Imprimer
    • 12 MAR 20
    COVID-19 : ce qu’il faut savoir

    La FSSS-CSN suit de près le dossier de la COVID-19. Elle s’assure que les mesures de protection des travailleuses et travailleurs soient appliquées et demande que nos droits soient protégés.

    L’exécutif de la fédération est à mettre en place un plan de travail pour les prochaines semaines. Nous avons participé à deux conférences téléphoniques avec le MSSS et le CPNSSS et poursuivons les interventions pour épauler le personnel dans cette période. Au courant des prochaines semaines, nous diffuserons régulièrement de l’information pour vous tenir informés des développements concernant la COVID-19.

    Pour toute question, n’hésitez pas à contacter votre syndicat local de la FSSS-CSN.

    Le point sur la COVID-19

    Jeff Begley, président de la FSSS-CSN, fait le point sur la COVID-19 et l'impact de cette pandémie sur les travailleuses et travailleurs du réseau de la santé et des services sociaux et du réseau des services de garde éducatifs. Partout au Québec, vous êtes des milliers à apporter une contribution extraordinaire pour nous permettre de passer au travers cette période difficile. Merci à vous! La FSSS-CSN sera à vos côtés!Ce qu'il faut savoir sur les mesures de protection et la défense de nos droits : http://www.fsss.qc.ca/covid-19-ce-quil-faut-savoir/Toute question peut nous être acheminée par courriel à l’adresse suivante : coronavirus@csn.qc.ca. Nous tenterons d’y répondre dans les meilleurs délais.

    Posted by FSSS CSN on Friday, March 13, 2020

    Un état de situation qui change rapidement

    La situation de la COVID-19 évolue rapidement. Les membres de la FSSS-CSN qui œuvrent en santé et services sociaux, dans le préhospitalier et dans les services de garde éducatifs peuvent être en contact avec des cas présumés. Plusieurs membres de la FSSS-CSN sont appelés à jouer un rôle de premier plan pour soigner la population atteinte par le coronavirus.

    Nous devons continuer d’être vigilants pour nous assurer que tout soit mis en œuvre pour assurer la sécurité du personnel. Des mesures de prévention sont ainsi nécessaires et les syndicats de la FSSS-CSN suivent la situation de près pour s’assurer que les employeurs et le gouvernement font ce qu’il faut.

    Défendre nos droits face à la COVID-19

    Pour la FSSS-CSN, il est important que les employeurs et le gouvernement fassent le nécessaire pour protéger les droits et la sécurité du personnel. Nous aurons besoin de la contribution essentielle du personnel du réseau dans les prochaines semaines. En pleine période de crise du réseau, marquée par l’épuisement et le manque de personnel, tout doit être fait pour appuyer le personnel.

    Afin de clarifier rapidement la situation, la FSSS-CSN demande que le gouvernement émette une directive claire pour le personnel du réseau. Cette directive doit être diffusée largement par les employeurs.

    Le gouvernement Legault a annoncé aujourd’hui que les travailleuses et travailleurs du réseau de la santé et des services sociaux et du réseau des services de garde éducatifs qui reviennent de l’étranger devront obligatoirement se placer en isolement pour 14 jours. Les employé-es touchés continueront de recevoir leur salaire durant cette période.

    Pour la FSSS-CSN, il faut s’assurer que cette même mesure s’applique pour le personnel des centres d’hébergement privés, des organismes communautaires et privés. De plus, nous considérons que les employeurs doivent rémunérer les personnes qui sont placées en isolement volontaire en application d’une recommandation officielle de santé publique. C’est la meilleure manière de s’assurer que le personnel soit disponible pour soigner dans une situation de pandémie. Les établissements doivent envoyer le signal que le personnel en incubation doit être rémunéré.

    De plus, la FSSS-CSN rappelle que c’est la responsabilité de l’employeur d’assurer la santé et sécurité au travail (SST). Il doit s’assurer de rendre disponibles les outils et d’avoir des procédures de prévention efficace (désinfection, limiter les déplacements, télétravail, etc.). D’ailleurs, un employé ne peut être congédié pour motif de maladie.

    En contrepartie, l’employeur a le droit d’obtenir les informations nécessaires de la part de l’employé (divulgation de voyage, de contact avec des personnes atteintes de COVID, etc.).

    Quelles sont les mesures de protection ?

    Nous vous invitons à consulter le site Internet de l’ASSTSAS, de l’Institut national de santé publique et du MSSS pour en apprendre plus sur les recommandations en matière de prévention des infections.

    Information in english :

    Pour toute question, n’hésitez pas à contacter votre syndicat local de la FSSS-CSN.

    Des questions sur les assurances

    Plusieurs membres de la FSSS-CSN se posent des questions en lien avec la COVID-19 et les assurances.

    La FSSS-CSN fait les représentations nécessaires pour s’assurer que ses membres qui se retrouveraient en invalidité soient couverts par l’assurance salaire. Pour toute question, n’hésitez pas à contacter votre syndicat local de la FSSS-CSN.

    De plus, plusieurs membres se posent des questions au niveau de l’assurance-voyage. À ce sujet, nous vous invitons à consulter la foire aux questions de la SSQ et de Canassistance.

    En raison de l’affluence des appels chez les assureurs et CanAssistance (assurance voyage), les gens qui n’avaient pas prévu de voyager dans les 2 prochains mois sont invités à ne pas engorger le service de réclamation chez l’assureur, afin de permettre aux gens pris avec des situations urgentes de recevoir les réponses dans des délais satisfaisants.

    Prenez note que les destinations couvertes par l’assurance annulation voyage doivent  obligatoirement avoir  reçu un avis officiel de niveau 3 ou 4 de niveau de risques (ces niveaux précisent d’éviter les destinations désignées) par le gouvernement canadien.

    L’assureur SSQ a décidé d’honorer la situation des croisières comme destination. La SSQ accepte de rembourser les voyages rencontrant l’ensemble des conditions énumérées sur le site de l’assureur.

    Le régime d’invalidité de courte durée

    Toute demande reliée à la COVID-19 sera traitée conformément à votre régime d’assurance salaire de courte durée.

    Un assuré en quarantaine est-il couvert dans le cadre de la garantie d’assurance invalidité?

    Dans les cas où l’assuré présenterait des symptômes de la COVID-19 invalidants, SSQ Assurance versera des prestations d’assurance salaire, selon les règles prévues au contrat.

    Est-ce que les exigences documentaires sont les mêmes qu’une demande régulière?

    Afin d’éviter un achalandage accru dans les cliniques et les hôpitaux, SSQ Assurance acceptera le formulaire simplifié en guise de formulaire médical. SSQ Assurance continuera d’exiger la déclaration initiale de l’employeur et de l’employé.

    Documentation