< Retour Imprimer
    • 18 JUIN 20
    COVID-19 : les nouvelles du 18 juin

    La FSSS-CSN remet en question l’opération improvisée du gouvernement pour la formation abrégée des préposé-es et les RSG de la CSN sont en grève.

    Formation abrégée des préposé-es en CHSLD : Une opération improvisée menant à une vague de déception

    Les employeurs du réseau ne sont pas en mesure de promettre des postes à temps plein aux futurs préposé-es qui débutent leur formation cette semaine. Et ces étudiant-es apprennent que le salaire promis est loin d’être garanti, alors qu’il inclut des primes temporaires. La Fédération de la santé et des services sociaux (FSSS-CSN) a eu cette confirmation aux tables de discussions avec des représentants du gouvernement. Cela vient jeter une douche froide sur l’opération improvisée du gouvernement.

    « Cette opération ne fait que créer de la déception, aussi bien chez les futurs préposé-es que chez les gens qui sont à l’emploi. Non seulement celles et ceux qui sont dans le réseau n’ont pas eu accès à cette formation, mais en plus rien n’est prévu pour aider le personnel à orienter les nouveaux. On court après le trouble. Mais il y a moyen de corriger le tir rapidement. Pour y arriver, le gouvernement doit s’asseoir avec nous afin de trouver des solutions durables qui vont assurer que cette démarche donne des résultats positifs sans effets secondaires nocifs », de conclure Jeff Begley.

    Lire le communiqué de presse de la FSSS-CSN.

    Grève de 3000 services de garde en milieu familial

    Les responsables de service de garde (RSG) en milieu familial affiliées à la CSN tiennent aujourd’hui une journée de grève à l’échelle nationale pour dénoncer un abandon du réseau par le gouvernement. Plus de 3000 services de garde fermeront donc pour la journée et organiseront différentes actions de mobilisation à travers la province. Au cœur du litige, une négociation qui ne va nulle part, un exode massif des RSG et une fermeture totale du gouvernement envers l’amélioration des conditions de travail des milliers femmes qui composent le réseau.

    « Là, il commence à être minuit moins une et on se demande ce qu’attend le gouvernement pour lancer un signal de soutien et de valorisation de notre travail. Les faits ne mentent pas : depuis le début de l’année, ce sont des centaines de services de garde qui ont fermé. Le manque de vision du gouvernement est en train de générer une crise dans l’une des plus importantes infrastructures socioéconomiques du Québec », explique Karine Morisseau, porte-parole des RSG–CSN.

    Lire le communiqué de presse.

    Rencontre avec le Comité national de transformation des services préhospitaliers d’urgence

    Le 15 juin dernier, nous avons rencontré les représentants du Comité national de transformation des services préhospitaliers d’urgence (CNTSPU) en compagnie des autres acteurs du réseau. Nous avons été en mesure de discuter de notre vision d’avenir et de la manière dont nous entrevoyons les prochaines décennies en matière de services préhospitaliers d’urgence.

    La lutte pour un juste salaire pour les adjointes à l’enseignement universitaire se poursuit

    La FSSS-CSN poursuit ses efforts de représentation et de défense des adjointes à l’enseignement universitaire.

    « C’est choquant de voir un gouvernement mettre autant d’embûches et d’énergie à ne pas verser un juste salaire à l’ensemble de ses anges gardiens », affirme Simon Rochefort, représentant du personnel de bureau, techniciennes et techniciens et professionnel-les de l’administration de la FSSS-CSN.

    Lire le bulletin d’information des adjointes à l’enseignement universitaire.

    Pour en savoir plus

    Pour vous informer en tout temps :

    Toute question peut nous être acheminée par courriel à l’adresse suivante : coronavirus@csn.qc.ca. Merci de nous indiquer votre titre d’emploi, le nom de votre syndicat ou de votre employeur ainsi qu’une façon de communiquer avec vous. Nous tenterons d’y répondre dans les meilleurs délais.