- FSSS - http://www.fsss.qc.ca -

Fin de la grève à la Villa d’Alma

22 décembre 2018

Réunis en assemblée générale à Alma cet après-midi, les travailleuses et les travailleurs de la Villa d’Alma, syndiqués avec le Syndicat des centres d’hébergement privés de la région du Saguenay–Lac-Saint-Jean (CSN) ont accepté à 71 % l’entente de principe qui leur a été présentée.

Convoquées par le médiateur pour le 20 décembre, les parties se sont rencontrées afin d’en venir à une entente satisfaisante pour tous « Les négociations ont commencé à 9 h 30 et ce n’est qu’à 19 h 30 que nous sommes arrivés à une entente de principe, explique madame Lyne Beaulieu, présidente du syndicat. Nous croyons avoir été chercher le plus que nous pouvions et c’est grâce à la mobilisation des 51 membres de la section de Villa d’Alma que nous avons pu aller chercher ce règlement. » affirme madame Beaulieu.

Gains importants

Le cœur de la négociation était sans le moindre doute le salaire. « Les travailleuses et les travailleurs ne pouvaient espérer que 12,83 $ l’heure après 9100 heures de travail. Avec la nouvelle convention, les syndiqué-es de la Villa d’Alma ont vu leur échelle salariale diminuée à 4 échelons et l’écart entre les échelons a également diminué de façon significative, explique monsieur Guillaume Wilson-Patry, vice-président régional de la Fédération de la santé et des services sociaux CSN (FSSS-CSN). Donc, à l’embauche, les gens seront payés 12,50 $ cependant, après 600 heures, leur salaire grimpe à 13,25 $. Les gens ayant 7000 heures travaillées et plus ont maintenant 15 $ l’heure. Les cuisinières ont également obtenu les mêmes augmentations ce qui fait qu’elles gagneront 18,68 $ au dernier échelon. » termine monsieur Wilson-Patry.

Les travailleuses et les travailleurs auront également des augmentations salariales de 2 % en 2019, 2,5 % en 2020 et 3 % en 2021. En plus, une rétro leur sera payée et sera calculée à partir de l’échéance de la convention soit juin 2018 jusqu’à aujourd’hui.

Dorénavant, il y aura une possibilité pour les travailleuses et les travailleurs de Villa d’Alma de se prévaloir d’une retraite progressive puisqu’une annexe a été ajoutée à la convention collective.

« Nous pensons que pour une deuxième convention collective, ces travailleuses et ces travailleurs ont réussi à aller chercher un règlement important. Certains travailleurs verront leur salaire augmenter de plus de 2 $ l’heure, ce qui n’est pas à négliger, affirme monsieur Wilson-Patry. Il est clair qu’en démontrant leur détermination en sortant en grève comme ces travailleuses et ces travailleurs l’ont fait, l’employeur ne pouvait que se rapprocher de nos demandes. Il est clair que nous n’avons pas le résultat que nous espérions, soit 15 $ à l’embauche mais nous n’avons qu’une chose à dire, nous sommes déjà prêts pour la prochaine négo en 2021 » conclut monsieur Wilson-Patry.


URL de l'article: http://www.fsss.qc.ca/fin-greve-villa-alma/

© 2014 FSSS. Tous droits réservés.