< Retour Imprimer
    • 21 SEP 20
    Les dernières représentations pour un juste salaire pour les adjointes à l’enseignement universitaire

    La FSSS-CSN fait le point sur les démarches en cours pour faire reconnaître les adjointes à l’enseignement universitaire.

    La FSSS-CSN poursuit les représentations en période de pandémie

    L’avant-dernière journée d’arbitrage a eu lieu le 21 juillet dernier pour permettre à la partie syndicale de présenter sa contre-preuve à la suite des représentations des témoins patronaux. Josée Marcotte, vice-présidente du secteur public à la FSSS-CSN, a fait une présentation détaillée de la position de l’intersyndical ainsi qu’un retour sur les arguments patronaux.

    Les représentations se sont poursuivies en mode « hybride », avec des personnes qui étaient présentes physiquement en plus de l’arbitre, Me Lyse Tousignant, et d’autres par vidéoconférence. Les défis technologiques et les mesures à respecter en raison de la pandémie ne nous empêcheront pas de mener à bien cette lutte.

     

    Fin des audiences

    Les représentations se sont terminées le 16 septembre avec les plaidoiries de la procureure syndicale puis de la procureure patronale. La FSSS-CSN est très fière des travaux accomplis dans ce dossier et nous espérons un résultat positif, à la hauteur de la juste rémunération que les adjointes à l’enseignement universitaire devraient recevoir, et ce, depuis trop d’années.

    La cause a été prise en délibéré et nous attendons maintenant la décision de l’arbitre, décision qui sera exécutoire. À ce moment, les établissements disposeront de 90 jours pour verser les sommes dues le cas échéant et ajuster le salaire des personnes qui détiennent ce titre d’emploi.

    Remerciements

    « En tant que représentant de la catégorie du personnel de bureau et des professionnel-les de l’administration, je tiens à saluer le travail titanesque et à remercier Maître Lyne Hardy, avocate au service juridique de la CSN ainsi que Josée Marcotte, vice-présidente du secteur public à la FSSS-CSN. C’est grâce à la détermination de ces deux femmes que nous pouvons pousser ce dossier pour obtenir justice » — Simon Rochefort, représentant du personnel de bureau, techniciennes et techniciens et professionnel-les de l’administration de la FSSS-CSN.

    Merci également aux adjointes à l’enseignement universitaire qui sont venues témoigner de l’ampleur de leurs tâches et responsabilités et à vous, travailleuses et travailleurs du réseau de la santé et des services sociaux de nous suivre, de ne pas avoir perdu espoir et surtout de votre engagement à offrir une prestation de travail de qualité. Vous démontrez à quel point le gouvernement à tort de ne pas vous reconnaître à votre juste valeur ! Ensemble, poursuivons nos luttes !

    Rappel de la bataille des adjointes à l’enseignement universitaire

    Rappelons que le titre d’emploi d’adjointe à l’enseignement universitaire a été créé le 23 janvier 2012 à la suite des revendications de la FSSS-CSN lors de la négociation nationale de 2010. Par la suite, la FSSS-CSN signait une entente avec le Conseil du trésor dans le cadre d’une plainte de maintien de l’équité salariale déposée en 2008 à l’effet d’évaluer l’emploi de façon paritaire et d’ajuster le salaire rétroactivement au 1er janvier 2011. Les parties ne sont pas parvenues à s’entendre sur la valeur de l’emploi. Depuis le printemps 2018, l’arbitre Me Lyse Tousignant entend nos revendications et celles du Conseil du Trésor pour trancher la valeur de l’emploi.

    Nous n’avons ménagé aucun effort pour obtenir une juste reconnaissance pour les adjointes à l’enseignement universitaire !