- FSSS - https://fsss.qc.ca -

COVID-19 : les nouvelles du 13 mai

13 mai 2020

La FSSS-CSN demande une réorganisation du réseau de la santé et des services sociaux au sortir de la crise.

Une réorganisation du réseau sera nécessaire au sortir de la crise, pense la FSSS-CSN

Alors que le réseau de la santé montre chaque jour sa grande vulnérabilité face à la pandémie, la Fédération de la santé et des services sociaux (FSSS-CSN) demande une réorganisation du réseau au sortir de la crise. L’hypercentralisation, alliée à l’austérité budgétaire et à une gestion sourde aux besoins du personnel nous a bien mal préparé à faire face à une pandémie comme celle que nous vivons aujourd’hui. En témoigne la situation critique dans les CHSLD, le déplacement inégalé du personnel causé par la grandeur du territoire des établissements du réseau et la santé publique qui a été grandement affectée par les coupes budgétaires du précédent gouvernement. Mais en témoigne aussi l’état précaire des services sociaux, alors que nous soulignions il y a quelques jours le triste anniversaire du décès de la fillette de Granby, symbole des problèmes des centres jeunesse.

Pour la FSSS-CSN, une réorganisation du réseau doit miser sur trois grands principes pour parvenir à améliorer la situation pour le personnel et la population : la décentralisation, la démocratie et l’autonomie des équipes.

« Il faut revenir à un réseau à visage humain comme on l’a connu par le passé. Celles et ceux qui pratiquent depuis un moment se rappellent d’une époque où nous avions le temps de prendre soin de la population et où nous étions fiers de dire que nous travaillions dans notre établissement. C’est ce qu’il faut retrouver au plus vite. Pour cela, il faut lâcher le fantasme de la gestion du haut d’une tour d’ivoire et revenir à des établissements où les équipes de travail sont autonomes et ont ce qu’il faut pour travailler. Et pour cela, il faut injecter une bonne dose de démocratie dans ce réseau public, en redonnant une voix à la population et au personnel, entre autres par des conseils d’administration plus près des gens », explique Jeff Begley, président de la FSSS-CSN.

Des personnes en renfort qui seront mieux payées que le personnel en place dans les CPE

En raison d’une pénurie de personnel, des renforts dans les CPE seront nécessaires dans plusieurs établissements, mais il faut éviter de créer une injustice entre ces personnes et les travailleuses qui ont maintenu les services de garde d’urgence depuis le début de la crise. Dans certains cas, des étudiantes gagneront plus que du personnel déjà en place.

« Nous réclamons une prime en lien avec la crise actuelle depuis la fin mars. Non seulement nous n’avons encore aucune nouvelle, mais les nouvelles directives vont créer une injustice envers celles qui prennent soin des enfants des anges gardiens depuis le début de la pandémie. Le ministre Lacombe a affirmé à plus d’une reprise combien il a à cœur son réseau. Il doit intervenir avec plus de fougue et de détermination auprès du Conseil du trésor pour qu’enfin, cette demande aboutisse dans les poches des travailleuses. Rendre les emplois en CPE plus attractifs était et demeure une nécessité, mais ça ne doit pas se faire au prix d’injustices », soutient Lucie Longchamps, vice-présidente de la FSSS–CSN, qui représente plus de 10 000 travailleuses en CPE partout au Québec. « Pour attirer plus de candidates, on bonifie le salaire des étudiantes, mais on ne fait rien pour aider à retenir celles qui sont déjà dans le réseau », ajoute Lucie Longchamps.

Lire le communiqué de presse de la CSN. [1]

Au Front avec le personnel du communautaire

La crise de la COVID-19 touche l’ensemble des membres de la FSSS-CSN, dont les travailleuses et travailleurs des organismes communautaires qui continuent de donner des services aux plus vulnérables de notre société en ces temps difficiles.

Face à l’actuelle crise, le gouvernement doit mieux appuyer ces travailleuses et travailleurs. Il faut d’abord améliorer l’accès aux équipements de protection individuels. Ces personnes sont sur le terrain et il faut assurer leur protection. Ils doivent aussi avoir droit à une prime comme les autres anges gardiens de notre société. Il faut avoir des mesures pour veiller à la santé psychologique de ces personnes.

Lire le billet de blogue de la FSSS-CSN. [2]

La réouverture des services de garde se poursuit

La réouverture progressive des services de garde se poursuit un peu partout au Québec.

Nous avons eu la confirmation que le 18 mai sera un férié pour le réseau des services de garde éducatifs en zone froide. Nous avons demandé au ministère que ce soit un jour férié pour l’ensemble du réseau, y compris les zones chaudes. Pour les CPE qui sont en processus de réouverture graduelle, le congé est férié et le CPE est fermé. Pour les CPE qui sont toujours en SGU (service de garde d’urgence) c’est-à-dire ceux sur le territoire de la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM), c’est un congé férié, mais le CPE est ouvert s’il y a de la demande de garde. Malgré nos appels à la nécessité d’offrir ce congé bien mérité aux travailleuses, le ministère est resté sur sa position.

Après deux jours de réouverture, certains problèmes émergent et nous intervenons pour les régler, notamment en ce qui concerne la période des repas, la livraison des équipements et le respect des ratios.

Les syndicats de la FSSS-CSN continuent d’intervenir pour assurer votre protection. Si vous avez des questions, n’hésitez pas à interpeller votre syndicat. Nous poursuivons nos interventions auprès du ministère pour améliorer la situation. Nous continuons d’agir pour des mesures pour le personnel à risque et que nous demeurons à l’affût des équipements de protection individuelle.

Éclosion dans un CHP de la Montérégie

Le virus a durement touché la résidence Les Jardins intérieurs de la rue Victoria à Saint-Lambert. La FSSS-CSN alerte la population dans cet article [3]. Des représentants syndicaux étaient devant la résidence afin de faire état de la situation et lancer un appel à l’aide au gouvernement Legault.

Annonce gouvernementale

  • 39 931 cas (+706)
  • 3220 décès (+89)
  • 1876 personnes hospitalisées (+35)
  • 194 personnes aux soins intensifs (+8)

Le gouvernement rappelle sa recommandation du port du masque à l’extérieur du domicile en tout temps. Le gouvernement lance aussi l’appel, surtout dans les zones chaudes, aux personnes qui ont des symptômes d’aller se faire tester dans un centre de dépistage. Par contre, le gouvernement n’a toujours pas atteint sa cible de 14000 tests pas jour.

Pour en savoir plus

Pour vous informer en tout temps :

Toute question peut nous être acheminée par courriel à l’adresse suivante : coronavirus@csn.qc.ca [8]. Merci de nous indiquer votre titre d’emploi, le nom de votre syndicat ou de votre employeur ainsi qu’une façon de communiquer avec vous. Nous tenterons d’y répondre dans les meilleurs délais.


URL de l'article: https://fsss.qc.ca/covid-19-nouvelles-13-mai/

URLs in this post:

[1] Lire le communiqué de presse de la CSN.: https://www.csn.qc.ca/actualites/des-personnes-en-renfort-qui-seront-mieux-payees-que-le-personnel-en-place/

[2] Lire le billet de blogue de la FSSS-CSN.: https://fsss.qc.ca/au-front-personnel-communautaire/

[3] FSSS-CSN alerte la population dans cet article: https://www.tvanouvelles.ca/2020/05/13/situation-alarmante-dans-un-chsld-de-la-rive-sud?fbclid=IwAR1FDqChP4arkGSlyNyeef9THAeeySyu81tve0Nh68LKBK3I3vThDEtqy_U

[4] https://www.csn.qc.ca/coronavirus/: https://www.csn.qc.ca/coronavirus/

[5] https://www.csn.qc.ca/coronavirus/faq/: https://www.csn.qc.ca/coronavirus/faq/

[6] https://fsss.qc.ca/grands-dossiers/sante-securite/#covid19: https://fsss.qc.ca/grands-dossiers/sante-securite/#covid19

[7] Portail du gouvernement du Québec: https://www.quebec.ca/sante/problemes-de-sante/a-z/coronavirus-2019/?utm_source=print&utm_medium=print&utm_campaign=coronavirus_2020

[8] coronavirus@csn.qc.ca: mailto:coronavirus@csn.qc.ca

© 2014 FSSS. Tous droits réservés.