- FSSS - https://fsss.qc.ca -

Info-négo – Nouveau dépôt du gouvernement : Nous sommes loin de notre compte !

1 avril 2021

(Info-négo numéro 8) Le mercredi 31 mars 2021, pendant que nous soulignions le premier anniversaire de l’échéance de la convention collective en sonnant l’alarme bruyamment, et ce, partout au Québec, le gouvernement nous présentait une nouvelle proposition globale. Pour le comité de négociation FSSS–CSN, il s’agissait d’une grande opération de communication pour le gouvernement. En effet, ce qu’il présente comme « une troisième offre » contient peu d’avancées significatives.

Le mercredi 31 mars 2021, pendant que nous soulignions le premier anniversaire de l’échéance de la convention collective en sonnant l’alarme bruyamment, et ce, partout au Québec, le gouvernement nous présentait une nouvelle proposition globale. Pour le comité de négociation FSSS–CSN, il s’agissait d’une grande opération de communication pour le gouvernement. En effet, ce qu’il présente comme « une troisième offre » contient peu d’avancées significatives.

En ce qui a trait aux matières communes à l’ensemble du secteur public québécois, comme les salaires, nous vous invitons à consulter le bulletin d’information publié par la CSN [1].

Les enjeux particuliers à nos milieux de travail

En ce qui concerne la table sectorielle en santé et services sociaux, le dépôt patronal regroupe essentiellement les propositions patronales qui nous ont déjà été présentées quant aux priorités du gouvernement ainsi que de très minces ouvertures à l’égard de quelques-unes de nos propres demandes.

Depuis le début de cette négociation, le gouvernement ne veut parler que de ses priorités et montre peu d’intérêt à régler les problèmes que nous, les travailleuses et les travailleurs, avons identifiés. Ce nouveau dépôt n’y fait pas exception.

Le gouvernement n’a pas bonifié l’enveloppe qu’il réserve pour améliorer les conditions de travail de l’ensemble du personnel du réseau de la santé et des services sociaux. Les 24 millions de dollars qu’il propose sont nettement insuffisantes pour répondre aux besoins. Depuis le début des négociations, nous faisons valoir au gouvernement qu’un coup de barre est nécessaire pour améliorer nos conditions de travail qui ont été malmenées par des années d’austérité et des réformes.

Catégorie 1

Du côté des professionnel-les en soins infirmiers et cardiorespiratoires, le gouvernement nous propose ses solutions, pour, notamment, augmenter le personnel travaillant à temps complet. Cependant, il ferme complètement la porte à discuter des heures supplémentaires obligatoires, des ratios de personnel dans les établissements ou encore de la surcharge de travail.

Catégories 2 et 3

Le gouvernement n’offre rien de particulier à la centaine de milliers de travailleuses et de travailleurs des catégories du personnel paratechnique, services auxiliaires et métiers et du personnel de bureau, techniciens et professionnels de l’administration pour renouveler la convention collective. Il mentionne vouloir corriger certains problèmes de rémunération chez les PAB et les ASSS, nous y revenons plus loin dans le présent bulletin.

Catégorie 4

Chez les techniciennes, techniciens et professionnel-les de la santé et des services sociaux, le gouvernement n’en a que pour les centres jeunesse et la DPJ. Nous reconnaissons que c’est un secteur critique où il y a urgence d’agir. Mais c’est loin d’être la seule mission qui a été négligée lors des dernières années! De plus, les sommes financières ridicules et les mesures proposées sont bien loin de répondre aux besoins criants en matière de protection de la jeunesse!

Demandes patronales – toujours des reculs

Le gouvernement maintient son intention de modifier les modalités entourant les heures supplémentaires afin de diminuer les coûts, par exemple en ne rémunérant pas le temps supplémentaire lors de congé hebdomadaire. Il veut forcer les travailleuses et les travailleurs à travailler autant, voir plus en les payant moins! Il a d’ailleurs ciblé quelques titres d’emplois, notamment dans les services informatiques, dont il souhaite augmenter à 40 heures la semaine normale de travail. Également, le gouvernement veut encore diminuer les budgets liés à la formation du personnel. Bref, des demandes toujours aussi insultantes dans un contexte où le réseau peine à attirer et retenir de la main-d’œuvre.

Demandes syndicales – des
réponses patronales insatisfaisantes

En santé et sécurité au travail, le gouvernement ne montre toujours aucune ouverture à apporter des solutions maintenant.

Concernant au télétravail, le gouvernement propose encore d’en discuter dans un comité interronde sans aucune garantie d’amélioration.

Quant à toutes nos autres pistes de solutions, qu’il s’agisse d’éliminer les surcharges de travail, d’instaurer un véritable programme de prévention en santé et en sécurité au travail, de favoriser la conciliation travail-famille-études, d’assurer un niveau suffisant de personnel en tout temps, ou d’instaurer des mesures d’attraction et de rétention du personnel et de reconnaissance, les réponses patronales sont pour le moins décevantes!

Rémunération des ASSS et des PAB : toujours aucun signe
du 26 $ promis pour tou
s

Depuis des mois, nous sommes en pourparlers avec le gouvernement pour régler la question des plaintes de maintien de l’équité salariale des PAB et des ASSS. François Legault avait beau clamer en conférence de presse qu’il désirait porter leur salaire à 26 $ l’heure, nous attendons toujours une offre en ce sens à la table de maintien de l’équité salariale. Nous avons pourtant montré beaucoup d’ouverture à convenir d’une solution tout en réitérant la nécessité que cela se fasse dans le complet respect de leurs droits, ces deux titres d’emplois réclamant le maintien de l’équité salariale depuis 2015  (PAB) et 2010 (ASSS).

Le gouvernement propose maintenant d’octroyer à ces deux titres d’emploi le rangement 9 plutôt que le rangement 7, pour un taux unique de salaire se chiffrant à 23,87 $ l’heure, mais seulement à la signature d’une entente de principe. C’est en ajoutant des primes, conditionnelles à un travail à temps complet en CHSLD uniquement et sans absence, que le gouvernement prétend encore publiquement qu’il offre « 26 $ l’heure » aux PAB en CHSLD. Dans la foulée, le gouvernement propose d’autres changements, notamment la création d’un titre d’emploi de PAB chef-d’équipe, une revendication que nous portons dans notre propre projet de négociation.

Aucune rétroactivité

Il y a un grand problème avec la proposition gouvernementale : elle fait l’impasse sur la nécessité de régler nos plaintes sur le maintien de l’équité salariale. Nous sommes d’avis que les PAB auraient dû être placés à un rangement supérieur dès l’exercice de maintien de l’équité salariale de 2015 et dès 2010 pour les ASSS. Ces femmes ont donc droit à des sommes importantes en rétroactivité, car la situation aurait dû être corrigée à ce moment. Le gouvernement nous demande d’y renoncer !

Urgence d’agir,
urgence de nous mobiliser!

Dans les dernières semaines, les syndicats CSN de tout le secteur public ont obtenu le mandat d’intensifier la mobilisation et de préparer la grève. Un plan d’action costaud est actuellement en préparation. Vous recevrez bientôt de nouvelles informations à cet égard. Nous sommes bien conscients que de se mobiliser est un défi en ces temps difficiles. Nous étions déjà surchargés avant la crise et la pandémie ne nous a certes pas aidés! Mais nous ne pouvons pas laisser ce gouvernement profiter de cette situation pour piétiner nos droits et nos ambitions.

La seule bonne réponse à offrir au gouvernement sera celle du terrain. Tous les membres de la CSN seront appelés, dans les prochaines semaines, à se prononcer sur un mandat de grève, par scrutin secret, en assemblée générale. Des actions de perturbations régionales sont prévues pour la mi-avril. Nous profiterons également du 1er mai, soit la Journée internationale des travailleuses et des travailleurs, pour nous faire entendre. Enfin, une journée de manifestation nationale est en préparation pour la mi-mai. Pour plus d’information, contactez vos délégués syndicaux.

Soyons chaque jour plus forts et plus nombreux !

 

Télécharger ce bulletin au format pdf :
https://fsss.qc.ca/download/nego_public/.nego_2020/infonego1avril2021.pdf [2]


URL de l'article: https://fsss.qc.ca/info-nego-nouveau-depot-du-gouvernement-nous-sommes-loin-de-notre-compte%e2%80%89/

URLs in this post:

[1] bulletin d’information publié par la CSN: https://secteurpublic.quebec/2021/04/01/info-nego-no-16-une-contre-proposition-qui-a-malheureusement-des-allures-de-poisson-davril/

[2] https://fsss.qc.ca/download/nego_public/.nego_2020/infonego1avril2021.pdf: https://fsss.qc.ca/download/nego_public/.nego_2020/infonego1avril2021.pdf

© 2014 FSSS. Tous droits réservés.